Que ce soit pour relaxer, être stimulé, refaire une beauté ou pour une simple épilation, chaque visite au centre santé beauté est une invitation à vivre une expérience sensorielle unique

Lire plus
Contactez nous

Une équipe de spécialistes est à votre écoute en permanence.

Et pour un rendez vous de consultation veuillez nous appeler sur les numéros suivants :

centre santé beauté - contact

Tel :  31 15 31 15

Fax : 31 15 31 15

mésothérapie
Spa amincissement

La technique et ses indications :

La mésothérapie est une technique mise au point par le Docteur Pistor dans les années 50, au départ dans un but antalgique (contre la douleur). Elle a été déviée de sa fonction première pour être utilisée en médecine esthétique.

La mésothérapie est une technique d'introduction directe des produits actifs au sein des tissus auxquels ils sont destinés par le biais d'injections intradermiques microdosées. C'est un traitement complémentaire et d'appoint qui permet d'optimiser des techniques chirurgicales ou médicales.

Les indications principales :

• Poids et cellulite
• Rajeunissement facial (Mesolift)
• Chute de cheveux

Les indications secondaires :

• Troubles de la cicatrisation (hypertrophiques et chéloïdes)
• Vergetures
• Varicosités

Il est de préférence allongé sur le divan de soin. La région à traiter est délimitée parfois à l'aide d'un crayon dermographique, puis nettoyée avec une solution moussante et dégraissante de type pré-peeling et, enfin, désinfectée avec une solution de préférence sans alcool.

L'acte :

L'acte de mésothérapie peut être réalisé manuellement ou à l'aide d'un pistolet.

Le mode manuel

• Le nappage

- le nappage superficiel : avec une faible pénétration cutanée (environ 2mm), peu douloureux mais qui peut provoquer des petits saignements. Il est utilisé pour la cellulite superficielle ou les alopécies.
- Le nappage très superficiel : avec une très faible pénétration limitée au biseau de l'aiguille qui effectue une effraction minime pendant que le mélange est en partie déposé dans le derme superficiel et en partie répandu sur la surface cutanée. cette technique est intéressante sur le visage car elle est quasiment indolore et atraumatique et il y a néanmoins une bonne pénétration du produit au bon endroit.

• L'injection "coup par coup"

Le geste est le même mais on ne fait qu'une seule piqûre à la fois et la pression sur le piston ne se fait que lorsque l'aiguille est en place. On injecte alors plus ou moins de produit. On peut répéter cette injection dans une région donnée (c'est ainsi que l'on traite par exemple la cellulite profonde, parfdois les alopécies localisées, les cicatrices vicieuses...).

• La mesoperfusion

Parfois utilisée pour traiter de larges surfaces (cellulite, problèmes circulatoires, douleurs diffuses...). la seringue préparée est installée sur un pousse seringue et les aiguilles implantées dans la peau sont reliées par un réseau de tubulures fines (pieuvre). Le débit est très lent et l'injection ne doit pas être trop superficielle.

Les pistolets-injecteurs

Avec les pistolets-injecteurs électroniques de dernière génération (DHN, Pistor 4...), toutes les techniques sont réalisables.

• Le nappage

Il s'exécute en mode rafale, la cadence des piqûres est réglable de même que la profondeur d'impact et aussi la quantité de produit injecté à chaque piqûre. On peut donc utiliser le pistolet dans les mêmes indications que le nappage manuel, qu'il soit superficiel ou très superficiel. l'intérêt du pistolet est que l'extériorisation du mélange ne se fait qu'à l'instant de l'impact de l'aiguille, ce qui est difficile à coordonner manuellement.

• L'injection "coup par coup"

L'injection a lieu lorsqu'on presse la gâchette. Là encore la quantité du produit injecté est contrôlable par le temps de pression sur la gâchette ainsi que la profondeur de pénétration de l'aiguille.

• La mesoperfusion

Il suffit de monter la pieuvre à 4 aiguilles sur la seringue, de presser sur le piston pour remplir les tubulures (environ 2,5 ml) et ensuite de positionner les aiguilles sur les tubulures et de les implanter dans la peau puis de placer la seringue sur le pistolet qui sera programmé en mode injection continue.

Le matériel

Dans tous les cas, on utilise un matériel à usage unique.

En mode manuel

• Seringue de 5 ou 10 ml,
• Aiguilles spéciales de 4/10ème de dimaètre sur 4 ou 6 mm de long,
• Multi-injecteurs à usage unique,
• Gants de soin,
• Compresses stériles.

En mode instrumental

Kit stérile à usage unique comprenant la seringue, les aiguilles et la mire qui vient au contact de la peau.

Le nombre de séances

Pour le visage : en moyenne 1 à 2 séances espacées de 15 jours. Puis prévoir 1 séance d'entretien tous les 6 mois.

Pour le corps : en moyenne 15 séances à raison d'1 à 2 séances par semaine.